RAPPORT MORAL

Bonjour à toutes et à tous,

C’est la cinquième année que je vous dis que c’est un honneur et une grande joie de m’exprimer devant vous pour notre assemblée générale annuelle. Je me répète donc, mais c’est sincère.

En cette « Journée des familles du Neuf » organisée par la Mairie du 9°, où Mosaïques9 tient un stand, je voudrais insister sur l’importance de l’accès à la culture. Pourquoi ? Parce que la culture est émancipatrice. La culture, la culture au sens large du terme, c’est elle qui favorise l’inclusion sociale et qui peut faire reculer la logique de l’exclusion. Je vais vous en donner trois exemples.

Premièrement, en France, et on peut le regretter, il n’y a pas ou peu de vie après l’échec scolaire. Si on n’a pas une formation, qu’elle soit professionnelle ou universitaire, on ne peut pas prétendre à un métier valorisant qui permette de s’épanouir au travail. Je rappelle pourtant qu’on passe un tiers de sa vie d’adulte dans un milieu professionnel. Un tiers de sa vie, c’est quelque chose ! Il faut donc acquérir un minimum de culture, de savoir, de savoir-faire.

Deuxièmement, il n’y a pas ou peu de vie sociale si on ne comprend pas ce qu’on nous dit, si on ne nous comprend pas. Sinon, on vit dans un aquarium, derrière une vitre. Aucune communication n’est possible. On ne peut pas s’enrichir des autres et les enrichir. C’est pour cela que je ne saurais que trop recommander à tous de nous ouvrir aux autres, aux idées qui ne sont pas forcément les nôtres et qui peuvent a priori nous dérouter ou nous déranger. Donc, dialoguons, échangeons.

Troisièmement, il n’y a pas ou peu de vie sociale si on ne connaît pas ou si on connaît mal notre environnement. Pourquoi ? Parce que nous vivons dans un pays particulier, qui n’est pas semblable à ceux d’au-delà de nos frontières. Je rappelle que Mosaïques9 dispense des cours de culture générale sur l’histoire et la géographie de la France, sur nos institutions. Venez nombreux, ne passez pas à côté de cette opportunité de mieux connaître ce qu’est le pays dans lequel nous vivons. Ces cours visent à faciliter une insertion durable, une émancipation sociale et citoyenne réussie.

Alors, pour acquérir un minimum de culture, soyez curieux. Et surtout, ne dites pas : « ce n’est pas pour moi ». C’est pour tous. Allez dans les musées, au cinéma ou au théâtre, écoutez la radio, regardez la télévision en français, lisez les journaux, fréquentez les bibliothèques. Le coût n’est pas forcément élevé, car nous avons la chance de pouvoir bénéficier à Paris de nombre d’activités gratuites. Participez à nos sorties culturelles, visite de musées ou de monuments, découverte de quartiers, etc. Ouvrez les yeux et les oreilles, poussez les portes. Je rappellerai également que pour Mosaïques9, il s’agit d’une obligation que nous impose notre reconnaissance en tant qu’espace de vie sociale par la Caisse d’Allocations Familiales.

Lorsque je regarde en arrière, je mesure le chemin parcouru en cinq ans. Nous avons innové avec de nouveaux ateliers à destination des jeunes, comme une initiation à la philosophie, à la programmation ou des cours de théâtre. De même, l’accompagnement de jeunes avec « les chevaliers de l’espérance » connaît un grand succès. Je voudrais également remercier Michèle qui s’est beaucoup investie notamment dans « art en ciel » qui fêtera sa deuxième édition le 23 juin prochain. En 2017 nous avons connu une augmentation globale de nos activités de + 5% par rapport à l’année précédente. Agnès, notre directrice y reviendra.

Si notre bilan est globalement positif, il nous reste à mettre en œuvre prochainement les chantiers que votre conseil d’administration a identifiés, comme la formation de nos bénévoles et l’échange de nos pratiques. Isabelle Le Guay et Viviane Bourlange, que je remercie, sont à notre disposition pour nous aider. Il nous faut aussi trouver de nouvelles ressources en recherchant des soutiens auprès des entreprises de notre quartier. Ces moyens, ajoutés aux subventions publiques et privées que nous recevons déjà, et j’en profite pour remercier encore nos donateurs, nous donneront une visibilité plus grande sur l’avenir de Mosaïques9.

Pour terminer, je voulais vous annoncer que je remettrai prochainement mon mandat de président entre les mains du conseil d’administration. C’est une décision mûrement réfléchie. Tout d’abord, je pense que Mosaïques9 a besoin d’une nouvelle impulsion. Un nouveau président ou une nouvelle présidente peut apporter un nouveau souffle, et prendre des initiatives pour redynamiser notre association. Cela nous évitera de risquer de tourner en rond et nous aidera à répondre aux nouveaux défis que l’accélération de la société nous impose.

Lorsque, pour la première fois, en juin 2013, je me suis présenté devant vous, je ne pensais pas effectuer un quinquennat. Je suis intimement persuadé que tout mandat électif doit être limité dans le temps. Je ne doute pas que certains d’entre vous seront capables de mettre leur talent et leurs compétences au service de Mosaïques9. Enfin, et c’est plus personnel, des soucis de santé m’empêchent de m’engager avec autant que force que je ne voudrais au service de notre association.

Je resterai bien évidemment un bénévole et un adhérent de notre association. Soyez sûrs que je reste profondément attaché à Mosaïques9, à tous ses membres et au travail qui y est accompli. Je suis certain que la nouvelle équipe de direction poursuivra dans la continuité et l’esprit qui a toujours été le nôtre, celui de la bienveillance, de l’écoute et de l’ouverture à toutes les cultures qui fondent notre richesse.

Je vous remercie.

Alain Finot, Président

Rapport des activités  de 2017

Tout au long de l’année 2017, le conseil d’administration a relu le projet social de l’association. Ceci a donné une impulsion et un dynamisme que nous notons dans l’ensemble des activités que nous menons selon les trois domaines d’intervention :

  • Le FLE-Alpha et Parcours Insertion
  • L’accompagnement à la scolarité
  • Le soutien à la parentalité

 

Ce travail de fond a permis :

  • De confirmer avec la CAF le projet social de la structure. L’agrément d’Espace de Vie Sociale (EVS) signé pour 2017 a été renouvelé pour 4 ans autour de ces objectifs :

 

Proposer un accompagnement global des parcours de vie des familles :

  • En s’assurant de la transversalité des actions proposées, des échanges entre l’ensemble des intervenants engagés…
  • En mettant en place des temps de rencontres et de convivialité
  • En sollicitant les partenaires associatifs et institutionnels autour de thématiques relatives à la vie quotidienne des habitants (relations de voisinage, dialogue interculturel…)

 

Valoriser les contributions de l’ensemble des acteurs du projet par :

  • Des modalités d’actions s’appuyant sur la réciprocité des échanges en termes de savoirs et savoir faire
  • Une écoute active des attentes et envies exprimées
  • La participation du plus grand nombre aux diverses actions mais aussi rencontres du réseau des temps de formation en direction des bénévoles 

 

Contribuer au renforcement du maillage partenarial sur le territoire en prenant appui sur

  • Une stratégie partagée avec l’EVS Tout Autre Chose
  • Une programmation concertée des loisirs familiaux (sorties, activités ludiques et éducatives)
  • Les structures du territoire comme lieux ressources (médiathèque, gymnase, centres sociaux…)

 

Nous verrons au long de ce rapport que certains objectifs sont déjà mis en œuvre :

  • D’améliorer le premier accueil, le suivi et l’orientation des familles et des personnes qui se présentent à l’association.
  • Nous avons refait les fiches d’inscription, elles prennent mieux en compte la réalité des familles et des personnes. Ceci nous permet de cerner plus rapidement leurs demandes, de les orienter si nécessaire vers les partenaires.
  • Nous avons constitué un tableau des données qui nous permet de faire avec davantage de précision les statistiques et d’avoir une vue plus complète de la population fréquentant l’association.

 

Nous avons renforcé le partenariat avec Tout Autre Chose.

66 bénévoles ont assuré l’ensemble des activités (cours, sorties, ateliers familiaux, permanences, maintenance informatique et bien d’autres services…)

 

Nombre de familles 135
Nombre de personnes 371
Sexe *     hommes : 190
*     femmes : 181
Âge *     – de 25 ans 112
*     de 26 à 50 ans 153
*     51 ans et plus 104
  *    Age inconnu 2

 

Les trois domaines d’intervention vont être présentés :

  • Avec quelques chiffres
  • Les points forts de l’année
  • Les pistes pour l’avenir.

 

  1. FLE-Alpha et cours d’insertion
 

Bénévoles : 30

1184h de cours dispensées sur l’année

Personnes apprenantes : 97

La moitié a entre 25 et 50 ans

24% d’hommes

76% de femmes

26 ont arrêté en cours d’année, 15 parce qu’elles avaient trouvé un emploi

Les motivations sont principalement : acquérir de l’autonomie dans les démarches du quotidien et participer à la vie sociale et Accéder ou progresser dans un emploi

La nouvelle organisation a permis :

  • De faire passer, à la rentrée 2017, à pratiquement tous les apprenants un test d’évaluation du niveau.
  • De proposer, systématiquement, à tous les apprenants, en plus d’un ou deux cours de FLE-Alpha par semaine, le Parcours Insertion qui les initie à l’histoire, la géographie, les institutions et aux grands pôles de la société (transport, santé, enseignement, mairie, institutions…).
  • De renouveler les manuels pédagogiques et d’en proposer une présentation aux bénévoles.

 

Témoignage de IM : « Je voulais vous dire combien ces 2 séances avec les bénévoles m’ont apporté, car c’était interactif, on a pu échanger sur les difficultés…

Mais surtout, j’étais contente de faire la connaissance de B. M. C. A. S… qui sont des bénévoles formidables et engagés ! »

Au long de l’année, les apprenants ont pu, en plus des cours, participer à :

4 visites avec les salariés du groupe « Prévoir-Assurance Vie » entreprise mitoyenne :

  • 2 à la « Nouvelle Athènes » connu désormais sous le nom de « South Pigalle : SoPi »
  • 2 au Village de Montmartre

 

4 Ateliers Musique, dont un avec une classe de l’école élémentaire Notre Dame de Lorette.

1 visite de Google en partenariat avec Tout Autre Chose

1 Ciné débat avec le film « Intouchable » organisé par le réseau Solidarités Partagées 9ème, à l’occasion de la semaine contre la discrimination

Dans l’esprit de l’association nous valorisons tout ce qui permet l’échange :

10 apprenants ont animé 9 ateliers pour 30 jeunes lycéennes de l’établissement Sainte Marie de Neuilly dans le cadre d’une journée de rencontre et de découverte du « parcours du migrant ». Le repas confectionné ensemble et les témoignages ont favorisé la connaissance mutuelle. Les dessins réalisés en fin de journée ont été exposés au Centre Paris Anim’ de la Tour des Dames. Des jeunes sont revenues faire de l’aide aux devoirs durant l’année.

1 personne a obtenu son DELF C2 et a intégré l’université

Formation des bénévoles

1 personne a participé à une formation FLE-Alpha avec le Secours Catholique

2 personnes ont participé à une formation  » Apprendre et se former en FLE à l’heure du numérique  »

L’avenir :

  • Nous voudrions faire passer à tous le test en fin d’année.
  • Proposer de préparer plus systématiquement le DILF-DELF.

 

  1. Accompagnement à la scolarité
 

Bénévoles : 24

42 enfants

1623 heures de bénévolat

 

La demande dépasse notre capacité d’accueil. Chaque année nous formons les groupes en impliquant les parents et les écoles. Le cahier de liaison « Ecole-Famille-Mosaïques9 » est un bon outil de communication et d’implication de tous, l’enfant y compris.

Concilier le travail professionnel, le centre de loisirs, l’aide aux devoirs n’est pas toujours facile pour les familles

Témoignage de Madame A « Le mercredi, je prépare le repas de ma fille. Elle va le prendre chez ma copine. Heureusement, si non, ma fille ne pourrait pas venir à Mosaïques9. La maitresse dit qu’elle en a vraiment besoin. ».

A chaque séance, tous les enfants bénéficient de temps collectif (jeux, ateliers…) et d’un temps avec un adulte, soit individuellement, soit par deux.

En complément des lundis, mercredis et jeudis où nous avons l’accompagnement à la scolarité dans nos locaux, les enfants ont participé à :

1 Gouter – Carnaval, parents et enfants, en partenariat avec le Lions Club

3 ateliers « cuisine » en partenariat avec Tout Autre Chose

2 ateliers Google

Concert de piano avec le cours N Weidmann et le Lions Club

2 ateliers avec le Musée en Herbe

1 atelier origami

1 parcours de trois ateliers « Visite du musée de Cluny » Parents et enfants ont bénéficié d’une introduction à la visite, de la visite autour du thème de ‘l’art floral’ et un atelier de restitution des découvertes (réalisation d’un Patchwork)

Les enfants du mercredi ont créé une chorégraphie pour la fête du printemps

Deux enfants ont fêté leur anniversaire à l’association. Cela a permis un beau moment de rencontre avec des familles du quartier qui ne connaissaient pas la structure.

En 2016, nous avions proposé à une dizaine d’enfants de l’aide aux devoirs de participer à un atelier « Réussir-Appendre-Grandir ».

L’objectif : donner l’envie d’apprendre et les moyens de réussir par :

  • Des activités donnant confiance en soi, en l’autre, en l’avenir
  • Des rencontres d’adultes ayant une passion, un talent, un métier…
  • La découverte de divers moyens d’expression. L’expérience ayant été concluante, nous avons inclus en 2017/2018, ces ateliers, dans la proposition d’aide aux devoirs des groupes du Lundi-Jeudi, avec l’organisation suivante. La moitié du groupe d’enfants participera tous les mardis d’octobre à février et l’autre groupe de mars à juin. Les collégiens, nous leur avons donc proposé 2 sorties : Cinéma, Casse-Noisette 2, sur le thème de l’écologie. Une action collective avec une assistante sociale de la CAF a été mise en place. Elle réunit 5 parents autour des questions qu’ils se posent sur le collège. Le partenariat avec le Lions Club, nous a permis d’envoyer en colonie 11 enfants. Comme l’année précédente, les enfants en sont revenus enchantés. Ce temps est vraiment constructif pour eux : prise de responsabilité, vie de groupe, activités pédagogiques variés…Conseil Municipal des enfants : 2 enfants en 2016-2017 et 3 enfants en 2017-2018. Cette participation demande un investissement important de notre part pour que les enfants n’abandonnement pas en cour d’année et que les parents soient concernés par le travail de leur enfant.Formation des bénévoles :
  • Avec une orthophoniste :
  • Exposition « L’histoire des jeux vidéo » à Fondation EDF
  • Comme pour le primaire, nous avons plus de demandes que de places. Nous avons pu en inscrire 7 à la rentrée 2017. Mais au-delà de la scolarité, nous voyons émerger une demande d’activité, de rencontre…
  • Ces ateliers viennent enrichir l’aide aux devoirs puisque ces temps donnent des outils transversaux aux enfants : concentration/relaxation, travail d’équipe, savoir s’écouter et se faire comprendre, rencontres qui stimulent leur imagination…
  • Les étapes de l’acquisition de la lecture
  • L’écriture
  • Pédagogie de la réussite : Toutes les six semaines les bénévoles reprennent leur pratique. Ce travail de supervision a bien aidé chacun. Il nous a permis de trouver des solutions pour des enfants qui rencontraient de multiples difficultés dans leur vie scolaire et familiale. Le lien avec le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris Communal (CASVP) et le Centre Médico Psychologique (CMP) a aussi permis de consolider l’accompagnement des enfant et des parents. Avenir
  • Nous voulons mettre en place une vraie proposition pour les collégiens qui ne s’arrête pas à l’accompagnement à la scolarité. Pour enrichir la réflexion et les actions nous nous proposons de le faire en partenariat avec Tout Autre Chose, Le centre Paris Anim’ La Tour des Dames et la Maison des Jeunes Saint Vincent de Paul.
  • Avec une psychologue :

 

Accompagnement à la parentalité
L’accompagnement à la parentalité est financé par la Ville de Paris / DFPE / Mission Familles et la CAF

Nombre total de visite, toutes personnes confondues
Nombre de visiteurs différents en 2017 173
Adultes dont 3 pères et 2 grands parents 76
0 – 5 ans 19
6 – 11 ans 42
12 – 15 ans 22
11 – 14 ans 9
16- 18 ans 5
Nombre de familles venues au moins une fois 51

 

Elle se décline en trois actions :

  • Les loisirs partagésNous sommes attentifs à proposer trois types d’activités. Des ateliers parents/enfants ; des sorties culturelles ; des sorties loisir.Ces temps nous permettent aussi d’aider et de renforcer les liens parents-enfants. Ils nous permettent aussi de repérer les questions et les difficultés ressenties par certaines familles et de leur proposer des pistes pour les reprendre.
  • Les loisirs partagés permettent aux familles de se rencontrer et de partager des temps conviviaux. Cela crée des liens entre familles qui permet l’entr’aide.
  • Loisirs Partagés = 19 ateliers parents-enfants et 9 sorties familiales
  • Le groupe « Femmes en Dialogue »
  • Femmes en Dialogue : mardis =37 rencontres cf. les thèmes en annexe
  • L’atelier Customisation
  • Ateliers customisation lundi =34 rencontres

 

Lancé en 2016, ce groupe est dynamique. Il répond bien à son objectif de donner un lieu neutre, où une activité manuelle donne prétexte à se retrouver. Il rassemble en moyenne 5 personnes. Tout en cousant et en s’entraidant les mamans échangent, se soutiennent, se donnent des conseils.

Elles ont organisé la fête du printemps en mettant leurs enfants dans le coup. L’accueil de cet évènement au centre Paris Anim’ a favorisé l’échange avec les habitants du quartier car le gouter s’est fait dans leur hall, en libre accès.

La braderie de juin (matériel scolaire, jeux, livres) est également un moment de rencontre pour les familles. Elle est alimentée autant par des familles de l’association que d’autres. En achetant, chacun peut donner des conseils et des suggestions éducatives et pédagogiques.

à l’avenir :

Nous voulons développer la confiance en soi, l’autonomie et la prise de responsabilité des personnes qui fréquentent les actions parentalités en :

  • Impliquant les parents dans l’animation des ateliers
  • Favorisant la gestion de la petite cagnotte constitue par la vente d’objets de l’atelier customisation
  • Donnant l’occasion au parent s et aux enfants de produire quelque chose pour la fête de printemps

 

Aide administrative – Accès aux droit

220 interventions qui concernent :

11 la parentalité

15 la santé

15 le logement

70 l’emploi

15 l’école

94 la vie familiale et sociale

Nous observons une demande plus importante à la rentrée scolaire, ce qui correspond aux inscriptions divers (centre de loisir, assurance scolaire…)

Au-delà d’une aide administrative, le bénévole ou le salarié qui reçoit entend les questions sous-jacentes : budget et endettement, conflits familiaux, logement, travail, inquiétude sur la scolarité des enfants… Ce service est souvent à la jonction des autres actions. Il se fait en lien avec les autres partenaires.

Fracture numérique :

En 2016, dans notre rapport d’activité nous avions évoqué la question de la fracture numérique comme un sujet à prendre en considération dans nos actions à venir. Après un temps de réflexion fin 2017, deux actions se sont mises en place :

  1. Nous avons donc avancé, en lien avec le Centre d’Action Sociale du 9ème arrondissement et Tout Autre Chose.
  2. C’est une action qui débute.

 

  • L’accueil personnalisé.2 bénévoles assurent une formation à la demande : 14 interventions
  • 1 bénévole assure la bonne marche du matériel. Ce qui a permis à deux personnes d’avoir leur ordinateur.
  • En effet, une des constations faites était que les personnes ont des demandes très individuelles : Elles veulent apprendre sur leur matériel, elles ont des questions qui amènent très rapidement à consulter des espaces personnels (CAF, banque…)
  • Nous faisons partie des lieux d’accueil du groupe formé par le CASVP.
  • Une dizaine de personnes se forment à l’outil numérique. Les ateliers se font dans différents lieux de l’arrondissement. Ainsi, à la fin de la formation les personnes auront repéré les structures possédant des ordinateurs à disposition du public et pouvant les aider si nécessaire. Nous accueillerons ce groupe en mars 2018.

 

Le Comité des Loisirs (CL)

Cette action, en partenariat avec Tout Autre Chose, a vu le jour en 2016.

Il est composé de 3 adhérents et d’un bénévole de chaque association.

Il a pour objectif d’organiser des temps de loisir, de rencontre et convivialité pour :

  • Permettre aux familles de se connaitre et de créer des liens
  • Favoriser les liens entre pairs et le soutien mutuel des parents
  • Impliquer les parents/familles dans les actions : du projet au bilan et les faire gagner en autonomieLe groupe a confectionné son logo.Le CL a organisé.
  • En 2017, les personnes ont bénéficié d’une formation sur ce qu’est être délégué. Ceci a abouti à la rédaction de la charte du CL.
  • 4 jours à la mer (Houlgate)
  • Une sortie familiale au restaurant
  • Fête de NoëlLes parents ont participé à des ateliers parentalités « Apprendre Ensemble », Comprendre son enfant, Aider son enfant à réussir….
  • Ces sept ateliers ont été organisés, alternativement, à Tout Autre Chose et à Mosaïques9, une fois par mois, le vendredi de 19h30 à 21h30 avec garderie pour les enfants. Ceci pour permettre à toutes les familles intéressées de pouvoir participer et de connaitre un autre lieu.


Vacances d’été
  Travailler en réseau et en partenariat est un choix associatif. Tout au long de ce rapport vous avez pu constater que cela participe à la réussite des actions et de l’accompagnement des familles.

Partenariat :

5 familles et 2 personnes seules sont partis en gîte/ferme pédagogique 8 jours. Cf. annexe.

Stagiaires :

Comme tous les ans nous avons accueilli des stagiaires BAC Service de Proximité et Vie Locale et BTS Economie Sociale et Familiale.

Mais nous notons aussi une élève de l’école de la deuxième chance et une élève d’un Master mention Didactique des langues Parcours FLE et seconde

Conclusion

L’association progresse et développe bien ses activités conformément aux objectifs fixés lors de l’assemblée générale de 2017 et des objectifs définis pour l’agrément d’Espace de Vie Sociale.